AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
"Homme libre, toujours tu chériras la mer !"
"La mer enseigne aux marins des rêves que les ports assassinent."
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit."
"Il est des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d'oser les tenter."
"Le voyage est une suite de disparitions irréparables."
"Nous sommes de l'étoffe dont sont faits les rêves, et notre petite vie est entourée de sommeil."
"Dieu nous rêve. S'il s'éveille, nous disparaissons à jamais."
"Nous trouverons un chemin... ou nous en créerons un."
"Le rêve de l'homme est semblable aux illusions de la mer."
"Il n’est pas de vent favorable, pour celui qui ne sait pas où il va…"
"Il y a trois sortes d'hommes : les Vivants, les Morts, et ceux qui vont sur la Mer."

Partagez | 
 

 Même le diable fut un ange au commencement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Newbie

avatar

Newbie

Nombre de messages : 5

MessageSujet: Même le diable fut un ange au commencement.   Jeu 26 Sep 2013, 04:04

Nessa Sombreplume



Tic, tac, tic, tac, tic, tac, tic, tac...

Un son perturbant pénètre les murs de mon esprit. Il m'agresse. Il est droit, régulier, pointu. Il m'énerve de par sa droiture, son rythme si parfait. Rien n'est parfait dans ce monde, il est impossible que tel son existe dans le monde. À chaque battement, il me fait sursauter. C'est... insupportable. Mes paupières alourdies s'ouvrent lentement. Je papillonne des cils premièrement parce-que je viens de m'extirper d'un étrange sommeil, et deuxième car l'endroit dans lequel je me trouve est coloré d'un rouge presque lumineux, qui me fait mal aux yeux. Il m'agresse autant que l'affreux tic tac d'il y a quelques instants. Ce bruit semble d'ailleurs avoir disparu, et je laisse échapper un «Il était temps!» de contentement. Entre les murs d'un rouge éclatant, ma voix résonne, et je l'entend mieux que je ne l'ai jamais entendu. Ma voix est douce, elle attire l'oreille et vous enivre pour vous pendre à mes lèvres. Si je devait la décrire, ce serait d'une métaphore. Une cuillerée de miel qui coule doucement, imperturbable, crémeuse et sucrée. Agréable.

Je ne vois rien, ce n'est pas la peine d'essayer. Je sens une force qui me pousse à me lever, ma tête est comme attirée vers le plafond. Mes jambes se déplient, instinctivement, et supportent à nouveau le poids de mon corps. Comme la couleur des murs brouille ma vue, je les tâte de mes mains afin d'évaluer l'espace dans lequel je me trouve. À première vue, il me semble assez restreint, assez pour que je ne puisse pas me tenir debout sur toute ma hauteur sans me cogner la tête. À force de les explorer, je sens une surface froide, régulière, différente de ce que j'ai sentis jusqu'à présent. Elle semble presque parfaitement droite, à l'exception des coins qui eux semblent tomber dans le vide. Je me force à ouvrir les yeux, et je vois finalement clair. Il s'avère que cette surface glacée n'est autre qu'un miroir, fichu devant moi pour m'imposer mon reflet. Je détourne le regard pour ne pas être confrontée à l'horrible vision de moi-même, mais tout autour de moi ont été disposés d'autres miroirs, de sorte que je me retrouve dans un pavé qui me force à me regarder. Même au plafond et aux sols sont disposés d'autres miroir. On ne veux pas que je me fuie, je suis donc obligée de ''m'admirer'' (j'appuie sur l'importance des guillemet). Je remarque avec une pointe de pudeur que je suis nue. Alors que je m'apprête à me couvrir de mes mains, je me rend compte que je suis complètement seule avec moi-même et que nul être vivant ou mort ne pourrait se contenter de la vision de mes formes mises à nue ici. Je laisse donc aller mes bras le long de mon corps et suis bien forcée à regarder l'horreur qui me sert d'enveloppe charnelle. De longues jambes de gazelles, fines, tout comme le haut de mon corps. Un vendre plat, avec peu de reliefs, et une poitrine discrète. Mon visage est recouvert par une crinière sombre, seules apparaissent mes lèvres légèrement rosées et mes yeux. Mes iris sont d'un bleu cristallin, teinté de quelques nuances plus foncées. Ma pupille, elle, d'un noir d'encre, plus encore que mes cheveux, fixent leurs jumelles dans le miroir, imperturbables. On dit que les yeux sont le miroir de l'âme... et bien ce n'est sûrement pas mon cas. Enfin, je suis forcée à admirer ce qui me pose mon plus grand problème avec moi-même. Cet amas de plumes sales et abîmées qui recouvre mon dos. Elles ne bougent pas, statiques comme si elles étaient gelées. J'ai même l'impression que, parfois, quand je ne porte pas attention à elles, elles vont tomber et me fuir. Avant, elles étaient grandes et majestueuses, puis je suis tombée de mon piédestal, mon âme est devenue lourde et mon poids a commencé à se faire plus présent. Mes ailes ont perdu de leur splendeur, depuis la chute elles ne font que m'encombrer et me montrer en plein visage que j'ai déjà été quelque-chose de pur. Ça me répugne.

Soudainement, je perçoit un craquement, puis deux. Me demandant ce qu'il se passe, je vois le miroir du haut se fissurer, puis littéralement s'ouvrir en deux pour laisser s'ébouler une pluie de roches, de plus en plus grosses. Je pousse un cri d'horreur, et je n'ai pas le temps de me couvrir que l'une d'elles m'atteint au crâne. Sonnée, la douleur m'afflige le cerveau et m’hébète quelques instants. Juste assez pour que d'autres roches, énormes, me recouvrent et me replongent dans un sommeil de plomb. Et ce bruit agressant, droit, carré, revient faire ricochet sur les murs de mon esprit.

Tic, tac, tic, tac, tic, tac, tic, tac...


Dernière édition par Nessa Sombreplume le Mar 15 Avr 2014, 06:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤Admin¤

avatar

¤Admin¤

Nombre de messages : 10629
Localisation : ¤ Là où la mer et le ciel se rejoignent, sur l'horizon, là où le Rêve existe encore ¤
Métier/Fonction : ~¤Maître du Jeu¤~ / ~*Conteuse*~

MessageSujet: Re: Même le diable fut un ange au commencement.   Jeu 26 Sep 2013, 11:16

[(re)Bienvenue Nessa :p

Je ne sais pas si tu as vu les changements pour les entrées, mais nous ne validons plus entre chaque salle, tu peux tout poster d'une traite si tu veux.

Malgré tout, j'en profite pour préciser quelques petites choses qu'il faudra modifier:
-tu dois ajouter un nom de famille dans ton pseudo, c'est dans le réglement!
-penses aussi à remplir ton esquisse, dans ton profil avant la fin de ta présentation
-plus important: evite toute allusion à Dieu ou à l'imagerie chrétienne quand tu parles des anges. C'est assez difficile, mais c'est necessaire. Sur aik il n'y a pas cette religion, et il faut s'en détacher au maximum pour éviter les amalgames. Les anges obeissent plus à une force positive, une idée qu'à un "dieu supérieur". Cette race est assez difficile à manier et nous ne l'avons pas encore énormement développée dans le guide des races, donc si tu as besoin d'aide et d'explication, particulièrement pour ton histoire, n'hésite pas à me contacter par MP, et je te guiderais Smile Sache aussi que les ailes des déchus sont souvent abimées voir carrement amputées lorsqu'ils sont déchus et deviennent donc quasi inutilisables.

Voila, bonne chance pour la suite Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie

avatar

Newbie

Nombre de messages : 5

MessageSujet: Re: Même le diable fut un ange au commencement.   Ven 27 Sep 2013, 00:48

Bonjour!

Tout d'abord merci de ton commentaire. Est-ce que les noms de famille sont absolument obligatoires? J'ai lu dans le règlement que si c'est justifié par l'histoire le personnage ne peux ne pas en avoir.
Je vais modifier ma salle rouge pour ce qui est du Dieu et des ailes, essayer de rendre ça plus cohérent.

Bonne journée ^v^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤Admin¤

avatar

¤Admin¤

Nombre de messages : 10629
Localisation : ¤ Là où la mer et le ciel se rejoignent, sur l'horizon, là où le Rêve existe encore ¤
Métier/Fonction : ~¤Maître du Jeu¤~ / ~*Conteuse*~

MessageSujet: Re: Même le diable fut un ange au commencement.   Sam 28 Sep 2013, 11:02

Il faut vraiment une excellente raison pour ne pas avoir de nom de famille, tu peux toujours m'en parler par MP si tu veux, et on verra, mais on préfère en général qu'il y ai un nom.

Bon courage pour la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie

avatar

Newbie

Nombre de messages : 5

MessageSujet: Re: Même le diable fut un ange au commencement.   Sam 28 Sep 2013, 16:36

D'accord je vais essayer de me trouver un nom qui sonne bien.
Et n'attendez pas la suite trop tôt je sais à peine quoi y mettre, ça risque de mettre un peu de temps tongue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤Admin¤

avatar

¤Admin¤

Nombre de messages : 10629
Localisation : ¤ Là où la mer et le ciel se rejoignent, sur l'horizon, là où le Rêve existe encore ¤
Métier/Fonction : ~¤Maître du Jeu¤~ / ~*Conteuse*~

MessageSujet: Re: Même le diable fut un ange au commencement.   Sam 28 Sep 2013, 22:00

Pas de soucis, prend tout le temps qu'il te faut, mais tiens nous au courant, qu'on sache que tu ne laisses pas tomber ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie

avatar

Newbie

Nombre de messages : 5

MessageSujet: Re: Même le diable fut un ange au commencement.   Ven 21 Mar 2014, 04:41

J'ai repris la présentation avec le formulaire (parce-que je ne savais plus comment encadrer tout ça...). Je vais tenter de la finir, après des mois d'attentes Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤Admin¤

avatar

¤Admin¤

Nombre de messages : 10629
Localisation : ¤ Là où la mer et le ciel se rejoignent, sur l'horizon, là où le Rêve existe encore ¤
Métier/Fonction : ~¤Maître du Jeu¤~ / ~*Conteuse*~

MessageSujet: Re: Même le diable fut un ange au commencement.   Ven 21 Mar 2014, 13:04

Super!

N'hésite pas à venir me trouver si tu as besoin d'aide, ou à me prévenir quand tu auras fini Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie

avatar

Newbie

Nombre de messages : 5

MessageSujet: Re: Même le diable fut un ange au commencement.   Mar 15 Avr 2014, 06:15

Peut-être vais-je finir ma fiche un jour, qui sais?...  scratch 
La salle noire avance, mais je ne saurais dire quand elle sera prête puisque ces temps-ci j'ai tendance à m'engager dans plus de projet que je n'en peut satisfaire la demande.
en d'autre mots je me suis inscrite sur cinq forum rp en tout et j'ai un blocage niveau inspiration ces temps-ci
Il ne vous reste qu'à prier les wapitis pour que je sache quoi écrire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤Admin¤

avatar

¤Admin¤

Nombre de messages : 10629
Localisation : ¤ Là où la mer et le ciel se rejoignent, sur l'horizon, là où le Rêve existe encore ¤
Métier/Fonction : ~¤Maître du Jeu¤~ / ~*Conteuse*~

MessageSujet: Re: Même le diable fut un ange au commencement.   Mer 30 Avr 2014, 14:27

*prie les wapitis*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Même le diable fut un ange au commencement.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Même le diable fut un ange au commencement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Park Jin Hyun ? même le diable fut un ange, jadis (MAJ LE 13.12)
» Julia Birthday Party || Ange ou Demon?
» Ange gardien
» Corne du Diable = Psycopathe
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aïklando :: Préliminaires :: Nouveau Départ :: Les Trois Salles-